Interview de Rosita Missoni

Fondatrice de la Maison Missoni Home

 

Quels sont les atouts d’une maison familiale par rapport à la concurrence ?

Gérer MissoniHome de manière familiale est une chance et la proximité qui nous unie nous permet de rester cohérent dans nos décisions et donc d’atteindre des meilleures performances.

Comment se passe le passage de témoin dans l’entreprise, d’une génération à l’autre et quelles spécificités ont apporté les générations successives à la création ?

J’ai été élevée dans l’entreprise familiale T&J Vestor, maintenant centenaire, et spécialisée dans la production de linge de lit et de robes d’intérieur. J’ai donc grandi en jouant avec les couleurs et les magazines que l’on avait chez nous.

Après mon mariage avec Ottavio Missoni en 1953, nous avons combiné nos expériences et nos talents en donnant naissance à l’histoire Missoni qui est considérée dans la mode comme une des plus belles expressions du Made in Italy.

En 1997, j’ai passé le flambeau de la mode à ma fille Angela, déjà sensibilisée depuis son enfance aux valeurs et à l’ADN de Missoni. Depuis ce jour, je me suis pleinement dédiée aux collections de MissoniHome, arrivant à créer un lien entre la décoration et le style inimitable de Missoni.

Dans le cas de la maison, la magie doit s’allier à la technique que requiert la décoration. La transmission, le passage de témoin, s’est donc aussi illustré avec MissoniHome, qui s’est appuyé sur la longue expertise de T&J Vestor.

La somme des savoir-faire et de nos expressions joyeuses se transmet chez nous de génération en génération : la famille est toujours très unie autour de notre activité et de nos évènements et en connait les valeurs.

Depuis toujours engagée dans l’activité familiale, ma petite fille Margherita a pris en 2019 la direction artistique de M Missoni, après avoir été d’abord investie comme ambassadrice de la marque. Les enfants de mon fils Vittorio, qui sont maintenant des hommes, font également partie de la société.

Chez nous, chaque nouvelle génération apporte sa touche personelle, que ce soit dans la style ou dans la gouvernance.

Comment vous répartissez-vous les rôles et les décisions sont-elles prises collégialement ?

Les rôles sont répartis de manière naturelle, chacun se forme et agit selon ses envies, ce qui amène donc à des décisions collégiales.