Interview de Raffaele Fabrizio 

 Co-dirigeant de la Maison Dedar 

 

Quels sont les atouts d’une maison familiale par rapport à la concurrence ?

Travailler en famille signifie avant tout partager un langage commun, une histoire et un projet stratégique de long terme. C’est un véritable atout car nous pouvons prendre des risques et nous soutenir mutuellement tout en poursuivant notre propre identité. De plus, une culture familiale de l’entreprise donne un vrai sens à la notion de travailler ensemble plutôt qu’individuellement, dans un esprit d’échange et d’ouverture, autant avec les membres de la famille qu’avec nos managers, chacun avec ses compétences spécifiques.

 

Comment se passe le passage de témoin dans l’entreprise, d’une génération à l’autre ?

Le passage de témoin s’est fait chez nous de façon très fluide, une évolution sans interruption. Nos parents ont fondé l’entreprise ; progressivement, Caterina et moi, nous les avons rejoints travaillant ensemble pendant 20 ans et, toujours graduellement, nos parents se sont écartés, tout en restant un point de référence incontournable. Ainsi, nous avons contribué au processus de transformation d’une petite entreprise familiale à une société internationale, avec 5 showrooms mono marque et une distribution dans 82 pays dans le monde entier.

 

Quelles spécificités ont apporté les générations successives à la création ?

Chaque génération apporte inévitablement sa sensibilité spécifique, ses renfermements identitaires, et l’univers cultural de son époque. Caterina et moi avons apporté une nouvelle énergie et une vitalité particulière, les moteurs indispensables à l’innovation et à la création, ainsi que notre culture et nos connaissances spécifiques. Liberté d’expression, sensualité des couleurs, audace : nous sommes restés fidèles aux valeurs originelles, mais nous sommes aussi allés au-delà. Nous les avons transférées sur nos nouveaux tissus techniques, ignifugés et outdoor, où beauté et fonction se réunissent. Ce qui est resté inchangé d’une génération à l’autre, c’est notre amour pour les tissus de haute fabrique et notre esprit toujours ouvert sur le monde, animé par une forte volonté d’expérimenter.

 

Comment vous répartissez-vous les rôles et les décisions sont-elles prises collégialement ?

Nous co-dirigeons l’entreprise et la chose la plus important pour nous, c’est de partager une même vision et les mêmes objectifs. Au cours des années, nos rôles se sont définis naturellement selon nos aptitudes et nos compétences. J’ai apporté une nouvelle culture du produit et une sensibilité à l’image grâce à mon regard d’architecte et à une approche liée au design et Caterina, grâce à ses études d’économie, a apporté une nouvelle culture d’entreprise et des nouvelles stratégies de business. Aujourd’hui, je m’occupe de la création des collections et Caterina guide le développement de l’entreprise. Nos vrais secrets sont la volonté d’échanger sans cesse nos points de vue;  la synergie avec les architectes et décorateurs pour le développement de leur projets et la certitude de la valeur du travail des 170 personnes qui composent l’entreprise, chacune avec son expérience précieuse et ses connaissances particulières.

 

Photo credits : Dedar, Stefano Galuzzi.